Allocations post-doctorales IRSEM : Défense, stratégie, sécurité

Programme "Résident"

L’IRSEM attribue chaque année 3 allocations de post-doctorat « Résident ». Ce programme s’inscrit dans la politique de soutien financier et scientifique pour les Jeunes chercheurs. Il a pour objectif de financer, pour une durée d’un an (renouvelable une fois), un projet de recherche portant sur  les questions de défense, de stratégie et de sécurité contemporaines, quelle que soit la discipline universitaire en sciences humaines et sociales (géographie, économie, science politique, droit, etc.). Pour l’année 2020, l’IRSEM a défini des thématiques et des zones d’étude prioritaires : Afrique du Nord/Moyen Orient, Défense et société, Asie-Pacifique, Renseignement. Bien entendu, tous les projets postdoctoraux seront considérés, quel que soit leur thème.

 

Pendant la durée de son contrat, le post-doctorant « Résident » fait pleinement partie de l’équipe de l’IRSEM (situé à l’Ecole militaire à Paris) et participe à ses activités scientifiques. Il organisera, en lien avec l’équipe de l’IRSEM et son laboratoire de rattachement, un événement scientifique (séminaire, journée d’étude ou colloque). Il réalisera également une recherche originale faisant l’objet d’une publication dans les collections de l’IRSEM (Numéro spécial des Champs de mars, Etude de l’IRSEM, Notes de recherche…). Un bureau sera mis à disposition dans les locaux de l’Institut (comprenant poste informatique, connexion internet, téléphone fixe).

Le/la candidat(e) post-doctorant soumet un projet de recherche argumenté sur le plan scientifique et méthodologique, précisant les activités prévues ainsi que les publications envisagées durant son séjour (pour l’IRSEM ou pour d’autres revues et éditeurs). Préalablement à la candidature, il doit avoir obtenu son rattachement à un laboratoire de recherche d’une université française. Une lettre de soutien du Laboratoire est demandée dans le dossier de candidature. Enfin, le candidat doit s’être assuré de sa disponibilité pour être résident au sein de l’IRSEM avant le dépôt de sa candidature.

L’IRSEM verse une allocation de 50 000€ au laboratoire universitaire français de rattachement du post-doctorant, permettant à l’université de salarier le post-doctorant pendant 12 mois, pour une rémunération nette mensuelle d’environ 2 000€ nets (cette rémunération peut varier en fonction des charges et statuts des structures d’accueil).

Peuvent faire acte de candidature tout docteur ressortissant d’un pays membre de l’Union Européenne, ayant soutenu avec succès sa thèse dans une université française (avec ou sans cotutelle, française ou étrangère) ou dans une université étrangère avec une cotutelle française, au cours des cinq dernières années au plus tard. Les doctorants ayant déposé leur thèse au 1er septembre 2020 au plus tard et qui disposent d’une date de soutenance ferme en fin 2020, attestée par l’université et le directeur de thèse, peuvent également candidater à ce programme postdoctoral.

Les dossiers de candidature sont évalués, selon les thématiques, par des chercheurs de l’Institut ainsi que par le conseil scientifique de l’IRSEM. Ces chercheurs rendront un avis scientifique sur les dossiers de candidature.

Les candidats présélectionnés seront ensuite auditionnés par une commission constituée par le directeur de l’IRSEM, le directeur scientifique et les directeurs de domaine de l’IRSEM, suivant les critères suivants. L’audition permettra d’évaluer :

  • La pertinence du projet de recherche ;
  • la pertinence de son projet professionnel ;
  • La valeur scientifique de la thèse et des travaux menés pendant celle-ci ;
  • la qualité de l’encadrement offert par le laboratoire universitaire d’accueil.

L’université est tenue d’établir un contrat de travail au post-doctorant retenu dans le cadre de ce programme. L’université et l’IRSEM signent une convention avec l’IRSEM afin de permettre la mise en place du financement. L’université et le post-doctorant signent une charte avec l’IRSEM établissant les obligations et droits de chacune des parties. Les modèles de convention et de charte sont disponibles en annexe afin que chaque partie connaisse ses obligations et droits avant la sélection. Le candidat doit s’être assuré auprès de son université et avant le dépôt de sa candidature au présent programme, que celle-ci remplit bien les conditions permettant la signature de la convention de financement.

Compte tenu du contexte international, de nombreux pays ou zones régionales revêtent un risque élevé. Par souci de sécurité, le ministère des Armées n’attribuera pas d’allocations postdoctorales pour des institutions d’accueil situées dans ces zones à risque.

Enfin, pour des raisons de protection du secret de la défense nationale, le/la candidat(e) est informé(e) qu’en fonction de son sujet de post-doctorat, il/elle pourra faire l’objet d’un contrôle élémentaire, d’une décision d’agrément ou d’une procédure d’habilitation. La non-validation de ces éléments entraînera une résiliation de plein droit de la convention de financement du post-doctorat.

 

CALENDRIER

  • 21 décembre 2019 : début de la campagne d’allocations postdoctorales « Résident » IRSEM
  • 15 mars 2020 : date limite de dépôt des dossiers de candidature (envoi des dossiers par voie électronique)
  • Avril 2020 : Présélection des auditionnés sur dossier
  • Mai 2020 : Auditions
  • Juin  2020 : notification des résultats et signature des conventions et chartes

 

Institution
Application date
Duration
12 months
Discipline
Social sciences : Demography, Geography, International Relations, Law, Political science, Sociology