ssh rate

IMéRA : Appel à candidatures┋Programme Art, Science et Société

L’IMéRA est un institut d'études avancées, membre du RFIEA (Réseau Français des Instituts d’Etudes Avancées) au niveau national, de NETIAS (Network of European Institutes for Advanced Study) au niveau européen et d'UBIAS (University-Based Institutes for  Advanced Studies) au niveau mondial.

Chaque année, l’institut accueille une vingtaine de chercheurs et d’artistes (résidents), tous internationaux. Ces chercheurs et artistes résidents sont sélectionnés à l'issue d'une procédure d’évaluation aux normes internationales les plus strictes, avec présélection des dossiers et évaluateurs externes.

L’IMéRA promeut les approches interdisciplinaires expérimentales innovantes dans tous les domaines du savoir. Depuis septembre 2016, l’activité de recherche au sein de l’institut est articulée autour de trois programmes structurels suivant trois lignes de fertilisation interdisciplinaire (Programmes Rencontres Sciences et Humanités ; Art, Science et Société ; Méditerranée). 

Programme Art, Science et Société

Le programme Art, Science et Société accueille chaque année des artistes et des scientifiques (humanités, sciences humaines et sociales, sciences exactes et expérimentales) impliqués dans des expérimentations au croisement de l’art et de la science.

Sa vocation est de favoriser le développement de collaborations articulant la recherche et la création, artistiques et scientifiques. Le programme accueille de manière générale des projets qui permettent de déplacer les questionnements et de renouveler les approches dans les domaines de la science et de l’art, favorisant ainsi l’émergence de nouvelles questions et de nouvelles formes.

Les résidences sont destinées aux artistes et aux scientifiques qui soumettent des projets dont le développement nécessite clairement des collaborations entre art et science.

A titre d’exemple, et de manière non-exclusive, le programme approfondit les questions suivantes :

  • L’impact de l’intégration du numérique dans la recherche et la création : il s’agit de réfléchir aux perturbations productives que génèrent les collaborations entre les scientifiques (humanités, sciences humaines et sociales, sciences exactes et expérimentales) et les artistes dans le domaine du numérique et aux retombées qu’elles peuvent avoir dans les champs du savoir et de la création. Un séminaire mensuel sur « Recherche, art et pratiques numériques » est organisé par l’IMéRA en partenariat avec l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix en Provence (ESAAix) et plusieurs laboratoires : IDEMEC (AMU/CNRS), IREMAM (AMU/CNRS), CNE (EHESS/AMU/CNRS/UA).
  • Les relations entre les pratiques du son, articulées aux pratiques plastiques, et celles de la musique dans leur diversité, mais aussi les relations entre les démarches artistiques et les démarches scientifiques. Ces relations sont explorées dans le cadre d’un séminaire mensuel « Pratiques de l’écoute et Ecoute des pratiques » qui résulte d’une collaboration entre l'IMéRA et l'UMR PRISM - Perception, Représentations, Image, Son, Musique (AMU- CNRS).
  • La relation entre art, patrimoine et société. Il s'agit d'interroger la relation au patrimoine comme un espace critique d'invention, qui engage la richesse et la complexité de ses relations avec l'histoire et la diversité des formes culturelles, par la réflexion autour de formes d'exposition et de valorisation qui participent à sa définition et à sa réappropriation collective. Cette question fait chaque année l’objet d’une résidence en partenariat avec le Mucem (voir ci-dessous)
  • Les écritures innovantes au croisement des sciences humaines et de la création artistique : l’objectif est d’envisager ou d’explorer de nouvelles formes d’écriture issues de collaborations entre disciplines scientifiques et artistiques.
  • Les interactions dans le vivant : à partir de 2020, le programme s’intéressera en particulier aux questions de la perception/compréhension du vivant et des relations entre les êtres qui le composent, incluant les humains. Une série de rencontres entre artistes, anthropologues, biologistes, écologues, philosophes, etc. seront organisées et des projets art-science relatifs à ces questions seront accueillis à l’institut. L’attention portera sur le rôle que peuvent jouer les interactions entre artistes et scientifiques dans le renouvellement de la perception/compréhension du vivant et des récits qui le narrent.

CONTACT : Pascale Hurtado, Coordinatrice scientifique de l'IMéRA - pascale.hurtado@univ-amu.fr

Les candidats à cet appel peuvent présenter leur candidature au choix :

  • dans le cadre du programme général décrit ci-dessus
  • dans le cadre de la résidence en partenariat avec le Mucem proposée ci-dessous.

Ils devront le préciser dans la fiche de candidature (« Options de candidature »).

Calendrier

Date limite de candidature : 26 septembre 2019 à 13h

Durée des résidences : 5 ou 10 mois

Périodes de résidences proposées (au choix du candidat, plusieurs choix possibles) :

  • Du 07.09.2020 au 03.02.2021 (5 mois - semestre 1)
  • Du 15.02.2021 au 09.07.2021 (5 mois - semestre 2)
  • Du 07.09.2020 au 09.07.2021 (10 mois - année complète) - pour les scientifiques uniquement

Conditions d’éligibilité

Les candidatures sont ouvertes aux scientifiques de toutes les disciplines, juniors ou seniors (accueils de 5 ou 10 mois).

Les candidatures sont aussi ouvertes aux artistes pour le programme "Art, science et société" et aux écrivains pour le programme "Méditerranée" (accueils de 5 mois).

L’IMéRA participe également aux programmes d’accueil des scientifiques en exil soutenus par le Réseau Français d’Instituts d’Etudes Avancées (RFIEA) et le Ministère Français de l’Éducation nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR).

Sont éligibles les candidats réunissant ces conditions :

  • Présenter un projet en relation avec l’un des quatre programmes de recherche de l’IMéRA
  • Pour les scientifiques : Ne pas avoir résidé en France plus de 12 mois dans les trois années précédant l’appel à candidatures, être titulaire d’un doctorat ou d’un Ph.D., pour les chercheurs hors programmes d’accueil des scientifiques en exil, disposer d’un contrat de travail (permanent ou non) dans une université ou un établissement de recherche étranger pendant la résidence
  • Pour les écrivains : ne pas avoir résidé en France plus de 12 mois dans les trois années précédant l’appel à candidatures
  • Pour les artistes : aucune condition de diplôme, de contrat de travail ou de pays de résidence ne s’appliquent.

Rémunération

Rémunération des chercheurs

  • juniors : indemnité de 2000 euros mensuels
  • seniors : indemnité de 3000 euros mensuels

Sont considérés comme juniors les chercheurs ayant, à la date de clôture de l’appel à candidatures, une expérience postdoctorale dans la recherche à temps plein comprise entre 2 et 9 années.

Sont considérés comme seniors les chercheurs ayant, à la date de clôture de l’appel à candidatures, au moins 10 années d’expérience postdoctorale dans la recherche à temps plein, et les professeurs d’université.

Rémunération des artistes et écrivains

Les artistes perçoivent une indemnité ou un salaire, selon la position statutaire du candidat, qui s’élève à 2000 euros mensuels.

Critères de sélection

Les critères d’évaluation des dossiers sont, de manière non exhaustive :

  • le parcours du candidat
  • le projet de recherche / d'écriture / de recherche en vue d'une création
  • l’aspect interdisciplinaire
  • l’inscription de la recherche dans la région d’Aix-Marseille (perspectives d’interactions avec des structures, des équipes et des laboratoires locaux ; utilisation de ressources locales – terrain, archives…)

Résidences en partenariat: MuCEM

Le Mucem (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, Marseille) est un « musée de société » consacré à la conservation, l'étude, la présentation et la médiation du patrimoine anthropologique de l'aire européenne et méditerranéenne. Sa programmation articule une exposition semi-permanente et des expositions temporaires, des temps forts thématiques, conférences, journées d’études, spectacles, concerts et projections cinéma. Les civilisations de l’Europe et de la Méditerranée sont abordées principalement dans leur dimension contemporaine. Notre partenariat avec le Mucem porte sur la question des relations entre art, patrimoine et société.

Résidence Mucem/IMéRA : Le projet du candidat devra s’inscrire dans des questionnements relatifs à la question du patrimoine et de sa place dans l’évolution des sociétés de l’Europe et de la Méditerranée. Il devra également prendre en compte les orientations méthodologiques et programmatiques du Mucem.

Calendrier

  • Date limite de candidature : 26 septembre 2019 à 13h
  • Durée de la résidence : 5 mois
  • Période de résidence proposée : du 15.02.2021 au 09.07.2021

Conditions d’éligibilité

Sont éligibles les candidats, juniors ou seniors, réunissant ces conditions:

  • Pour les chercheurs en sciences humaines et sociales : (i) ne pas avoir résidé en France plus de 12 mois dans les trois années précédant l’appel à candidatures, (ii) être titulaire d’un doctorat ou d’un Ph.D., (iii) disposer d’un contrat de travail (permanent ou non) dans une université ou un établissement de recherche étranger pendant la résidence
  • Pour les artistes : aucune condition de diplôme, de contrat de travail ou de pays de résidence ne s’appliquent.

Rémunération

Rémunération des chercheurs

  • juniors : indemnité de 2000 euros mensuels
  • seniors : indemnité de 3000 euros mensuels

Sont considérés comme juniors les chercheurs ayant, à la date de clôture de l’appel à candidatures, une expérience postdoctorale dans la recherche à temps plein comprise entre 2 et 9 années.

Sont considérés comme seniors les chercheurs de haut niveau ayant, à la date de clôture de l’appel à candidatures, au moins 10 années d’expérience postdoctorale dans la recherche à temps plein, et les professeurs d’université.

Rémunération des artistes

Les artistes perçoivent un salaire ou une indemnité, selon la position statutaire du candidat, qui s’élève à 2000 euros mensuels.

Critères de sélection

Les critères d’évaluation des dossiers sont, de manière non exhaustive :

  • le parcours du candidat
  • le projet de recherche ou artistique
  • l’aspect interdisciplinaire
  • la perspective d’interactions avec le Mucem et les laboratoires d’Aix-Marseille
Date de candidature
Durée
5 ou 10 mois
Pays
Europe : France (Sud-Est)
Discipline
Humanités : Anthropologie & Ethnologie
Sciences sociales
Expérience post-doc requise:
Entre 0 et 99 ans
Montant par bourse
€ 2.000-3.000/mois
Partager