Programme Cai Yuanpei┋Coopération scientifique franco-chinoise autour de thèses en cotutelle ou en codirection

Dans le cadre du développement de la coopération scientifique franco-chinoise, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) via le pôle Enseignement Supérieur, Recherche et Innovation du service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France en Chine, a mis en place un ensemble de programmes de soutien à la mobilité des chercheurs : 

  • Découverte Chine : premier contact avec la recherche chinoise ;
  • Xu Guangqi : soutien aux échanges scientifiques amorcés ;
  • Cai Yuanpei : consolidation des échanges scientifiques s’articulant autour de thèses en cotutelle ou en codirection.

Ces programmes concernent l’ensemble de la République populaire de Chine à l’exception de Hong Kong et de Macao.

Cai Yuanpei est le Partenariat Hubert Curien franco-chinois visant à consolider les échanges scientifiques impliquant des thèses en cotutelle ou en codirection.

 

Types de projets concernés

L'objectif de ce programme est de développer les échanges scientifiques et technologiques d'excellence entre laboratoires des deux pays, en favorisant les nouvelles coopérations et la participation de jeunes chercheurs et doctorants.

Tous les domaines scientifiques sont concernés par ce programme.

Dépenses éligibles

Les moyens accordés par la France couvrent exclusivement le paiement des indemnités de séjour et les voyages des chercheurs de l’équipe française :
• Indemnités de séjour : 110 EUR/jour pour une durée inférieure ou égale à 30 jours, et de 80 EUR/jour pour des durées supérieures.
• Voyages : remboursement sur frais réels dans la limite de 1300 EUR par aller-retour.
• Les doctorants bénéficient d’une bourse de mobilité d’un montant de 1 500 €/mois. Cette bourse n’est destinée qu’à couvrir le surcoût lié à l’expatriation temporaire, et ne saurait en aucun cas se substituer à une allocation de recherche.

 

Modalités de fonctionnement

Le financement est accordé sur une base annuelle, pour deux années consécutives. La durée des projets est de deux années pleines (juin 2020 – juin 2022). 

Il doit être impérativement consommé entre le 1er janvier et le 31 décembre de l'année concernée et ne peut être reporté sur l'exercice suivant.

Il porte uniquement sur la prise en charge de la mobilité entre les deux pays des chercheurs engagés dans le programme.

Tout autre financement nécessaire à la mise en œuvre des projets conjoints devra être assuré par les moyens propres des laboratoires partenaires ou par d'autres sources.

 

Institution
Date de candidature
Durée
2 ans
Discipline
Humanités
Sciences sociales
Autres