Programme Pavle Savic┋Coopération scientifique franco-serbe

Pavle Savic est le Partenariat Hubert Curien (PHC) franco-serbe. Il est mis en œuvre pour la partie Serbe, en Serbie par le Ministère de l’Education, de la Science et du Développement technologique (MPNTR) et en France par les ministères des Affaires étrangères et du développement international (MAEDI) et de l’Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR) avec l’appui opérationnel de l’Institut français de Serbie

Les appels à candidatures de ce programme sont lancés sur un rythme bisannuel

Types de projets concernés

L'objectif de ce programme est de développer les échanges scientifiques et technologiques d'excellence entre les laboratoires de recherche des deux pays, en favorisant les nouvelles coopérations. Ce programme doit permettre aux équipes de former des jeunes chercheurs, d’effectuer des publications communes, de déposer des brevets et de développer des projets de plus grand envergure, en particulier dans le cadre des programmes scientifiques financés par l’Union européenne.

Tous les domaines scientifiques (y compris les sciences humaines et sociales) sont concernés par ce programme.

Afin de contribuer au renforcement de l’excellence scientifique des deux pays, les projets devront viser l’innovation et favoriser le lien entre monde académique et économique, en privilégiant la recherche appliquée et son transfert à la sphère industrielle.  

Les projets franco-serbes devront participer à une meilleure intégration de la Serbie dans le système européen de Recherche, en vue de son adhésion à l’Union européenne.

Une attention particulière sera portée aux projets dont la thématique est liée à celles qui figurent dans le programme-cadre pour la recherche et l’innovation Horizon 2020.

Critères concernant l’équipe constituée

L'appel à candidatures est ouvert aux laboratoires de recherche rattachés à des établissements d'enseignement supérieur, à des organismes de recherche ou à des entreprises.

La participation active et la mobilité de jeunes chercheurs, en particulier doctorants ou post-doctorants, est un des tous premiers critères de sélection.

Les équipes ayant déjà bénéficié d’un soutien pour un projet Pavle Savic peuvent candidater ensemble à cet appel pour un nouveau projet. Les nouveaux partenariats seront toutefois privilégiés et prioritaires.

Critères concernant les projets

Pour les équipes ayant déjà obtenu par le passé un financement au titre du programme Pavle Savic, il sera demandé à l’appui du nouveau projet de présenter les résultats obtenus lors du précédent projet, en particulier le nombre de publications communes, les éventuels brevets déposés, les doctorats en cotutelle dirigés ou les financements européens obtenus.

Seuls les dossiers de candidature co-déposés par les chercheurs partenaires en Serbie auprès des instances responsables de la gestion du programme en Serbie (MPNTR) sont déclarés recevables. Les chercheurs français doivent s'en assurer.

Comité de sélection des projets

Les appels à candidatures de ce programme sont lancés sur un rythme bisannuel.

Les instances des deux pays se réunissent, alternativement en Serbie et en France, pour confronter les évaluations et décider conjointement du soutien accordé aux projets sélectionnés.

Pour la partie française, la Mission Europe et International pour la Recherche, l’Innovation et l’Enseignement Supérieur (MEIRIES) du MENESR assure l'évaluation scientifique des dossiers.

Modalités de fonctionnement

Le financement est accordé sur une base annuelle, pour deux années consécutives. Il doit être impérativement consommé entre le 1er janvier et le 31 décembre de l'année concernée et ne peut être reporté sur l'exercice suivant. Il porte uniquement sur la prise en charge de la mobilité entre les deux pays des chercheurs engagés dans le programme.

Tout autre financement nécessaire à la mise en œuvre des projets conjoints devra être assuré par les moyens propres des laboratoires partenaires ou par d'autres sources.

Les moyens accordés par la France couvrent exclusivement le paiement des indemnités de séjour des chercheurs serbes (en France)  et les voyages des chercheurs français (en Serbie) :

  • indemnités de séjour : 110 EUR/jour,
  • voyages : remboursement sur frais réels dans la limite de 500 EUR par aller-retour France/Serbie.
  • pour mémoire, les moyens accordés par le partenaire serbe couvrent exclusivement les frais de séjour des chercheurs français (en Serbie) et les voyages des chercheurs serbes (en France).
Institution
Date de candidature
Durée
2 ans
Discipline
Humanités
Sciences sociales
Autres